© Tous droits réservés,
Communauté Entrepreneuriale de Hearst, 2017

En novembre, on honore l'intrapreneuriat à Hearst!



L’intrapreneuriat, c’est quoi?
 

Le concept d’intrapreneuriat existe depuis toujours et ce n’est que dernièrement que les chercheurs s’intéressent à ce phénomène en entreprise.

L’intrapreneuriat est une forme d’entrepreneuriat. C’est une démarche entrepreneuriale initiée par des employés au sein d’une organisation. L’intrapreneuriat permet de valoriser le rôle et la prise d’initiatives des salariés.

 

Quels sont les avantages et désavantages par rapport à l’entrepreneuriat classique?

Comme indiqué auparavant, l’intrapreneuriat est une forme de création d’activités qui se développent au sein d’une entreprise ou organisation existante.


Avantages


POUR L’EMPLOYÉ :

  • Offre l’avantage d’entreprendre sans quitter son emploi;

  • Peut être un accélérateur de carrière;

  • Gagne en autonomie et en responsabilités; son rôle est valorisé et son travail retrouve du sens;

  • Permets de se tester et de progresser, sans prendre de risque financier.

 
POUR L’ENTREPRISE :

  • Permets de fidéliser les employés et de tirer parti de leur dynamisme;

  • Offre de nouvelles opportunités de croissance pour les entreprises qui ont un manque au niveau de l’innovation;

  • Permets d’introduire un mode de fonctionnement du style « start-up » dans les entreprises ou organisations avec des structures plus hiérarchique ou administrative;

  • Rajeunis l’image des entreprises ou organisations traditionnelles.

 
Contraintes ou désavantages


POUR L’EMPLOYÉ :

  • Le projet peut se traduire par une charge de travail additionnelle et un stress plus important;

  • L’activité/projet ne lui appartient pas ce qui peut être une source de démotivation;

  • N’est pas vraiment libre de ses actes;

  • En cas d’échec de son projet, il peut se sentir fragilisé.

POUR L’ENTREPRISE :

  • Cela demande une bonne préparation et une bonne structure pour identifier, recruter et gérer les intrapreneurs.  Elle doit communiquer à l’interne, valider les projets et encadrer les intrapreneurs.

  • Les projets d’intrapreneuriat peuvent être très énergivores de ressources. Par ailleurs, leur réussite n’est pas garantie.

  • Le développement de l’intrapreneuriat peut mettre en péril tout l’équilibre hiérarchique de l’entreprise ou l’organisation.

 
Voici des exemples de grandes entreprises qui ont adopté l’intrapreneuriat dans leur entreprise:

 

 


 

Google offre à ses employés 20% de leur temps pour des projets personnels.  Les meilleurs projets sont nés de ces périodes de temps.  Un tel projet de Paul Buchheit a été le modèle initial pour Gmail, particulièrement la fonction de recherche (le premier du genre depuis les fournisseurs de services de courrier électronique) et la capacité de stockage accrue.

Aujourd'hui, Gmail reste une des plates-formes de messagerie la plus répandue sur le web ; il génère le trafic clé de produits Google. Et tout cela grâce à l’invention d’un de leurs employés.

 

 

 


L’intrapreneuriat arrive parfois aussi par hasard! Dr Spencer Silver, un scientifique à 3M, tentait de créer un adhésif extrêmement fort à utiliser dans la technologie aérospatiale. Au lieu de cela, il a créé accidentellement un adhésif léger qui colle sur des surfaces bien mais ne laisse pas un résidu collant. C’est comme cela que sont nés les « Post-its »!

  
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sony – PlayStation

Peu de gens le savent, mais l’original Sony PlayStation était essentiellement un prototype basé sur la console originale de Nintendo. Son créateur Ken Kutaragi un « intrapreneur » était un membre junior du personnel chez Sony.

Ken Kutaragi bricolait avec le Nintendo de sa fille pour tenter de le rendre plus puissant et d’offrir une meilleure expérience de jeu. Finalement il en est venu à la conclusion qu’une carte de son indépendante permettrait d’améliorer la qualité de jeu ainsi que l’expérience globale.

Malheureusement, ses patrons chez Sony n’étaient pas tout à fait d’accord et apparemment ils ont ignoré ses idées, jusqu'à ce que le PDG de la compagnie reconnaisse la valeur de se joindre à l’industrie du jeu vidéo.

C’est ainsi que Kutaragi a été autorisé à conserver son emploi chez Sony alors qu’il travaillait sur le prototype aux côtés de l’équipe de développement de Nintendo. Incroyablement, Nintendo a rejeté ce qui est connu comme le PlayStation et Sony a sauté sur l’occasion. Comme dit ce dicton anglais: and the rest is history!

 
 
 
Les qualités de l’intrapreneur


C’est un employé qui présente les qualités suivantes :

  • Un goût pour l’autonomie et l’indépendance;

  • Un réel désir d’accéder à des responsabilités accrues;

  • Un fort potentiel en gestion;

  • Une loyauté vis-à-vis de l’entreprise et de sa stratégie;

  • Un excellent esprit d’équipe.

L’intrapreneur aime le changement, explorer et optimiser. Il cherche à mettre en place des projets à succès et n’hésite pas à tout mettre en œuvre pour augmenter ses chances de succès. L’échec ne lui fait pas peur et il se retrousse facilement les manches face à celui-ci!

 


NOVEMBRE 2018
 LE MOIS DE L’ENTREPRENEURIAT

 

En novembre 2018, la Communauté entrepreneuriale (CE) mettra l’intrapreneuriat en lumière lors du mois de l’entrepreneuriat. Des activités seront présentées dont une formation et un gala pour les intrapreneurs.

La formation participative et interactive donnera des outils concrets et applicables aux participants afin de développer leurs compétences intrapreneuriales, mais aussi en tant que communicateur et leader. Celle-ci est présentée le mardi 6 novembre.  M. Raymond Brisebois est le consultant invité pour cette formation. Il s’illustre dans son milieu de plusieurs façons. Il a 35 ans d’expérience en ventes et service à la clientèle, a été entraîneur de hockey au niveau élite pendant 10 ans, est formateur à La Cité Collégiale d’Ottawa et est coach certifié pour l’Académie Entrepreneuriale Prescott & Russell. Il aide les professionnels, entrepreneurs et intrapreneurs à communiquer avec plus d’impact et à exercer un leadership mobilisateur.

La deuxième activité, soit le gala Prix Artisan Caisse Populaire Alliance, a lieu le jeudi 29 novembre à la Scierie patrimoniale. Les objectifs de ce gala sont de souligner la contribution des intrapreneurs dans leur organisation et de les honorer pour leur créativité, leur leadership et leur succès. Finalement, on veut aussi mettre en lumière les dirigeants et les entrepreneurs qui font confiance aux intrapreneurs et qui valorisent le sens de l’initiative.

 

Toujours dans le cadre du mois de l’entrepreneuriat, on vous présente une rencontre avec Geneviève Everell, auteure et conférencière. Celle-ci fera part de son parcours tourmenté, parsemé de pleurs, de cris et de violence où se côtoyaient pauvreté, alcool et drogues. Aujourd’hui, elle est devenue une jeune femme rayonnante et fonceuse. Pendant sa conférence, elle parle du chemin qu’elle a décidé de prendre : celui où on est maître de son destin. La conférence est gratuite et a lieu le mercredi 21 novembre à 19h à l’amphithéâtre de l’Université de Hearst.

Le lancement officiel de ces activités aura lieu le 15 octobre au Centre Inovo.

Parcourez le calendrier et l'onglet Activités pour plus d'informations!

•Valoriser•

•Mobiliser•

•Transformer•